Alors mon Alice, comment se passe la vie ? Ou es tu ? Que fais tu ? C’est difficile de ne plus rien savoir, et je sais que tu me pleures autant que je te pleure…je pense tout le temps à toi. Je reviens d’une projection privée d’un film qu’un ami vient de faire, sur la vierge de Guadalupe…c’était très intéressant… j’espère te le montrer un jour. Pleins de bisous ma chérie, tu me manques. Je t’aime

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.